Confédération Olympique et Sportive Allemande

La Confédération Olympique et Sportive Allemande à l´Assemblée génerale 2013 à Wiesbaden. Photo: picture-alliance/Frank May

La Confédération Olympique et Sportive Allemande (Deutscher Olympischer Sportbund - DOSB), l’organisme central non-gouvernemental pour le sport allemand, fut créée le 20 mai 2006 par la fusion de la Confédération des Sports Allemande (DSB) et du Comité National Olympique pour l’Allemagne. La DOSB incarne la performance, le bien-être physique, la joie de vivre et la transmission des valeurs. La Confédération Olympique et Sportive Allemande est placée sous l’égide du président de la République Fédérale d’Allemagne, Joachim Gauck.

  • La DOSB compte 28 millions de membres organisés dans plus de 91.000 clubs sportifs. Il s’agit de la plus grande mouvement de citoyen en Allemagne.
  • La DOSB est composée d’organisations membres, à savoir 16 confédérations régionales, 62 fédérations nationales ainsi que 20 associations sportives qui assument des tâches spéciales. Le président fondateur était Thomas Bach, le Champion olympique de fleuret par équipe aux Jeux Olympiques de 1976 qui a présidé la DOSB du 20 mai 2006 jusqu´au 16 septembre 2013. Il a demissionné après son élection comme président du CIO. Depuis, Hans-Peter Krämer, vice-président chargé de l´économie et des finances, a présidé la DOSB jusqu´au 7 décembre 2013, le jour où l´Assemblée génerale a élu  Alfons Hörmann comme nouveau président.
  • La DOSB sert de plateforme de conseil et de prestation de services à ses organisations membres qui demeurent indépendantes au plan organisationnel, financier et technique. Elle représente leurs intérêts auprès des institutions de l’Union européenne, des institutions fédérales, des Länder et des communes ainsi que des églises, et dans tous les domaines sociétaux et culturels.
  • De par ses statuts, la DOSB assure la préservation, la promotion et le développement de l‘idée olympique. Elle s’engage de façon diverse dans le sens d’une formation olympique et de la transmission des valeurs humaines à l’intérieur du sport et par le sport.
  • La DOSB puise son financement dans la cotisation de ses membres, les bénéfices obtenus par la loterie et les licences commerciales. En outre, des projets sont financés par des ressources extérieures du gouvernement fédéral. De plus, le sport de haut niveau au sein des associations spécialisées est financé par le budget fédéral. Dans les Länder, les villes et les communes, des ressources importantes sont mobilisées en faveur du sport, par exemple à travers la construction et la gestion de sites sportifs.
  • Les recettes annuelles moyennes de la Confédération Olympique et Sportive Allemande pendant l´olympiade 2009-2012 (Initiates file downloadallemand/Initiates file downloadanglais)
  • Les dépenses annuelles moyennes de la Confédération Olympique et Sportive Allemande pendant l´olympiade 2009-2012 (Initiates file downloadallemand/Initiates file downloadanglais)
  • La DOSB fait de son mieux pour que les hommes exercent des activités sportives et respectueuses de l’environnement dans un milieu sain.  
  • La DOSB soutient et promeut le bénévolat. Plus de 8,6 millions de volontaires et de bénévoles s’engagent en faveur des clubs de gymnastique et de sport. Plus de 450 millions d’heures sont consacrées à l’exercice chaque année.
  • La DOSB soutient la cohésion de tous les groupes de la société.
  • Selon la devise « le sport pour tous », la DOSB développe des programmes grâce auxquels le sport est rendu accessible au plus grand nombre de personnes, indépendamment  de  leur âge, leur sexe ou leur origine sociale.
  • La DOSB accorde une importance prépondérante à la promotion des filles et des femmes à travers sa politique d’égalité des sexes.
  • La DOSB poursuit l’objectif de la promotion d’un sport de haut niveau au visage moderne et humain et participe à la lutte contre le dopage ou d’autres manipulations au niveau national et international. La délégation et l’encadrement des équipes olympiques font partie des tâches primordiales dans le domaine du sport de haut niveau.
  • Le mouvement sportif allemand est encastré dans un contexte européen et international, qu’il s’agisse du sport de masse ou de haut niveau. La DOSB veut contribuer au rapprochement des peuples et à la paix à travers le monde et s’inscrit dans une logique de coopération et de contact avec de nombreux pays. Que ce soit pour les aspects techniques du sport ou pour les questions olympiques, la DOSB contribue à façonner la politique internationale du sport en tant que représentant d’intérêt du sport allemand pour l’ensemble des questions internationales. Les intérêts du sport allemand auprès des institutions européennes sont représentés par un chargé de mission auprès de l’Union européenne basé à Bruxelles.
  • Depuis le début des années 60, les organisations sportives allemandes promeuvent le développement du sport dans les pays en voie de développement. A cet effet, plus de 1.300 mesures à long et à court terme ont été mises en œuvre dans plus de 100 pays. Ce travail est rendu possible grâce au soutien important du gouvernement fédéral, et notamment du Ministère des affaires étrangères.

Le sport de haut niveau

  • Depuis de nombreuses années, le sport de haut niveau allemand occupe une position de leader dans le sport mondial. L’Allemagne se trouve toujours dans le peloton en tête dans le classement par nations lors des Jeux Olympiques d’été et d’hiver et, lors des championnats mondiaux et européens dans les différents sports, les sportifs allemands sont perçus en tant qu’ambassadeurs sympathiques de leur pays qui ont de la réussite. Les résultats positifs soulignent l’engagement professionnel des jeunes sportifs et le bon encadrement au sein des clubs, des associations, des centres d’entraînement de haut niveau et des sites de préparation aux Jeux Olympiques.
  • En Allemagne, le sport de haut niveau bénéficie d’un cofinancement par le budget fédéral du Ministère de l’intérieur à hauteur de plus de 130 millions d’euros. L’armée, la police fédérale et les douanes apportent également un soutien important en mettant à la disposition des sportifs des places au sein de leurs groupes de promotion sportive.
  • Le sport de haut niveau allemand ne vise pas la performance à n’importe quel prix. La DOSB applique un régime « tolérance zéro » envers les manipulations de toute sorte. Alors que nous faisons face à une mutation généralisée des valeurs et une perte d’orientation latente, le sport de haut niveau est censé contribuer, par ses diverses formes d’expression, à une transmission de valeurs exemplaire incarnant la performance et la volonté de réussir.
  • Le concept national du sport de haut niveau, le système de sites d’entraînement de haut niveau et de préparation aux Jeux Olympiques ainsi que le programme de promotion des jeunes athlètes sous-tendent au travail effectué au sein du sport de haut-niveau allemand.

Le développement du sport / Le sport pour tous

  • Un tiers des habitants de notre pays pratique le sport au sein de clubs. Les slogans tels que « rien de plus beau que de faire du sport dans un club » ou « le sport fait du bien à l’Allemagne » sont connus de tous. Il y a 40 ans, nous avons initié la campagne de mise en forme qui est devenue l’une de plus grandes campagnes de marketing social en République Fédérale d`Allemagne et dont le succès est indéniable. Elle a stimulé la devise « le sport pour tous » que la DOSB met en œuvre grâce à ses marques traditionnelles telles que le label « le sport pour la santé », le festival du sport ou l’insigne sportif allemand. Ce dernier établit le lien entre la tradition d’une histoire de presque 100 ans et la notion du « rester en forme » au sein de notre société moderne. Des initiatives spéciales et des programmes visant la promotion des femmes, des familles, des personnes âgées et des immigrants constituent le fondement d’un tissu associatif vivant qui suit les besoins accrus de notre société sportive d’aujourd’hui et qui est conscient de sa responsabilité écologique.

Formation

  • La diversité du sport se manifeste également à travers les offres de formation des organisations sportives. Par le biais de plus de 600 formations différentes, les organisations sportives proposent des formations initiales et continues aux personnes engagées au sein des clubs en se fondant sur les directives cadres de la DOSB. Presque 500.000 personnes disposent d’une licence DOSB valide qui leur confère le grade d’entraîneur, de moniteur, de gérant de club ou de moniteur d’encadrement des jeunes. En outre, les organisations sportives offrent une multitude de formations continues supplémentaires hors licences DOSB.
  • Le sport est formateur – non seulement à travers ses systèmes formels de formation mais aussi par le fait de pratiquer du sport et de s’engager au sein même des clubs. Les processus de formation informels qui découlent des activités sportives et l’implication associative facilitent l’acquisition de compétences personnelles et sociales.
  • La totalité des activités de formation dispensées par les organisations sportives repose sur une compréhension globale de la formation qui met toujours l’accent sur le développement personnel de l’individu et le principe de la formation tout au long de la vie.

Jeunesse

  • La jeunesse sportive allemande (Deutsche Sportjugend) représente les intérêts de plus de 10 millions d’enfants, d’adolescents et de jeunes jusqu’à l’âge de 27 ans, qui sont organisés au sein de plus de 91.000 clubs sportifs dans 16 organisations régionales de jeunesse sportive, 53 organisations jeunes de fédérations nationales et 10 organisations jeunes d’associations sportives assumant des tâches spéciales. Ainsi, la jeunesse sportive allemande est le plus grand organisme indépendant responsable du soutien des enfants et de la jeunesse en République Fédérale d’Allemagne.
  • Par le biais de ses organisations membres et de leurs sous-structures, la jeunesse sportive allemande propose, partout en Allemagne, des activités liées au sport afin de promouvoir le développement personnel des jeunes.
 
 

Olympia Partner

Breitensport Partner

Olympia Partner

Breitensport Partner